En m'endormant, je songe à toutes ces femmes qui, du matin au soir, marchent sans jamais voyager.
< retour menu livres 24/25. Trois histoires marocaines. © Jeanne Chevalier